Compositions Topographiques: Description

english

Depuis 2006, je compose une série de pièces (apparentées sur le plan conceptuel) dans le but d’animer des espaces publics par la musique et de susciter des rapports non conventionnels entre les musiciens et le public. Les partitions de ces pièces ne sont pas simplement graphiques, elles sont cartographiques. J’utilise des cartes pour établir des rapports spatiaux et temporels entre les musiciens eux-mêmes et entre les musiciens et les auditeurs. Si la plupart des partitions musicales consistent habituellement en des prescriptions d’activités acoustiques et laissent les cadres de performance indéterminés (ou déterminés par des conventions s’appliquant par défaut), mes partitions cartographiques proposent aux interprètes et aux auditeurs des parcours de sites extérieurs ou d’espaces architecturaux particuliers, tout en laissant, à divers degrés, la responsabilité du contenu musical à la discrétion des musiciens-créateurs pour qui les pièces sont composées. De manière générale, je crée des contextes où les auditeurs ne peuvent pas entendre toute la musique, mais doivent choisir qui ils souhaitent entendre à l’aide de la partition (qui sert aussi de notes de programme), bien qu’une expérience plus ouverte à la découverte, sans référence à la partition est également valable. Ce type de performance offre aux auditeurs une sorte de responsabilité qui fait en quelque sorte écho à la responsabilité des musiciens-improvisateurs dans la réalisation de la performance.